Broche « pie » en vente

ISC/SCI Magpie PinAu congrès annuel de l’ISC/SCI en juin 2009, Katherine Barber, première rédactrice en chef du Canadian Oxford Dictionary, nous a parlé de l’histoire du mot « pie » et de sa signification pour les indexeurs.

Quelques liens entre pie et indexation

La langue anglaise a été influencée par toutes les cultures avec lesquelles elle est entrée en contact au cours des siècles : les Celtes, les Saxons, les Romains, les Vikings, les Français et l’ensemble hétérogène qu’on appelle les Anglais.

La langue française a tendance à modifier les mots d’origine latine en enlevant quelques consonnes. C’est ainsi que le mot latin « pica » est devenu « pia » puis « pie » en français, et « pie » en anglais.

En anglais, on a rajouté « mag » pour obtenir « magpie », en référence à l’oiseau qui ramasse des éléments pour bâtir son nid. Tout comme la pie, les indexeurs trouvent l’information servant à bâtir l’index disséminée dans l’ouvrage.

La recette anglaise de tarte connue sous le nom de « pie » intègre un mélange de différents aliments cuits ensemble dans une croûte. Les livres de référence de festins, pas très différents des index, étaient aussi nommés « pies », probablement parce que l’encre noire et la page blanche rappelaient les couleurs du plumage de l’oiseau.

Une dernière connexion-surprise entre les index et les pies : les index géographiques que sont les « gazetteers ». Le terme vient du mot « gazette », un journal populaire du 17e siècle vendu à Venise pour une gazeta (l’équivalent d’un cent). Ce mot, quant à lui, vient de gazza qui, vous l’aurez deviné, signifie pie en italien…

Comment se procurer la broche?

Les broches seront en vente aux rencontres régionales, au congrès annuel et à l’assemblée générale annuelle. Vous pouvez aussi les commander par courrier : les frais d’expédition comprennent une enveloppe matelassée et le prix chargé par Postes Canada. Pour plus de renseignements et pour commander, veuillez contacter Heather Ebbs.

Laisser un commentaire